Menu

RISOTTO AUX SAVEURS DE L’ÉTÉ INDIEN

  • Détails
  • Laissez un commentaire

INGRÉDIENTS

  • 2 c. à s. de sirop d’érable de l’érablière Robert à Magog, ou de votre érablière préférée.
  • 2 poivrons du Québec de couleur (jaune, orange, rouge). du Jardin Noir, du Potager Gauvin ou de votre producteur préféré.
  • 1 oignon ciselé.
  • 300 g de riz étuvé à grains longs.
  • 150 g de canneberges fraîches Baie d’Or de  St-Louis-de-Blandford.
  • Sel, poivre.
  • 20 g de beurre de la Laiterie Chagnon à Waterloo.
  • 750 ml d’eau environ.

PROCÉDÉ

  • Découper les poivrons en 4 ou 5 sections en suivant les alvéoles.
  • Retirer les pépins et les filaments blancs.
  • À l’aide d’un couteau économe à denture fine retirer le maximum de peau de chaque section.
  • Tailler chaque section en petits dés. Réserver.
  • Chauffer le beurre et le sirop d’érable à feu vif dans une poêle ou un récipient à fond épais.
  • Jeter les oignons ciselés, les dés de poivron et les canneberges dans ce récipient bien chaud, cuire pendant 7-8 min. en remuant souvent. Les canneberges vont éclater pendant cette opération.
  • Au bout de ce temps retirer tous les ingrédients avec une écumoire afin de laisser le liquide dans le récipient. Réserver.
  • Verser le riz dans le même récipient, toujours à feu vif, remuer sans arrêt.
  • Alors que le riz a atteint une belle couleur nacrée diminuer le feu à moyen puis ajouter un peu d’eau.
  • Continuer la cuisson en remuant souvent.
  • Alors que toute l’eau a été absorbée par le riz en ajouter de nouveau, un peu à la fois.
  • Continuer ainsi jusqu’à ce que le riz devienne tendre, mais pas complètement cuit.
  • À ce point remettre le mélange canneberges, poivrons…avec le riz.
  • Mélanger, saler, poivrer et continuer la cuisson jusqu’au degré souhaité.
  • Servir tel quel pour un repas léger ou comme accompagnement d’un poisson ou viande grillés ou poêlés.

Pourquoi les saveurs de l’été indien ? Les canneberges sont récoltées à l’automne et à cette saison il y a encore de superbes poivrons du Québec disponibles avant que ceux-ci  nous arrivent de l’autre bout du continent.

Il n’est pas indispensable de peler les poivrons, cependant, la peau étant plus difficile à digérer il pourra être souhaitable d’en retirer au moins une partie sur les surfaces les plus accessibles; cette opération est très facile avec un couteau économe à denture fine.

Dans cette recette le goût légèrement sucré du sirop d’érable se marie avec le goût acidulé des canneberges.

L’on prête tellement de bienfaits aux canneberges qu’il ne faut surtout pas s’en priver.

On pourra tout aussi bien utiliser des canneberges congelées, dans ce cas ne pas les décongeler avant la cuisson.

On pourra également utiliser des poivrons congelés alors que ceux ci sont produits localement et se vendent 3-4 fois moins cher qu’en hiver. Voir les techniques de congélation ICI

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *