Menu

POT-AU-FEU

  • Détails
  • Laissez un commentaire

INGRÉDIENTS

  • 1,5 kg de côtes croisées avec les os.POT-AU-FEU
  • 1 morceau de jarret de bœuf.
  • 500 g de ronde.
  • 2 poireaux.
  • 1 navet épluché et coupé en gros cubes.
  • 1 petit chou de Savoie.
  • 1 oignon piqué de 2 clous de girofle.
  • 800 g env. de carottes coupées en tronçons de 5-6 cm.
  • 800 g env. de pommes de terre de grosseur moyenne, restant fermes à la cuisson, épluchées, entières.
  • 10-12 branches de céleri coupées en tronçons de 5-6 cm.
  • Gros sel.
  • Attacher, dans une étamine (coton fromage): 1 branchette de thym, 10-12 grains de poivre, 2 feuilles de laurier, 1 branchette de romarin, (ou un mélange de bouquet garni disponible dans les épiceries).

PROCÉDÉPOT-AU-FEU

  • Mettre les pièces de viande dans un grand faitout.
  • Couvrir d’eau froide, 4-5 cm au dessus du niveau des viandes.
  • Porter à ébullition.
  • Baisser le feu et laisser juste frémir pendant 1H30 tout en écumant régulièrement.
  • Au bout de ce temps ajouter les légumes et les herbes (enveloppées dans l’étamine si l’on utilise des herbes séchées).
  • Attacher l’étamine à une poignée du faitout, augmenter le feu au maximum pour reprendre l’ébullition.
  • À la reprise de l’ébullition, baisser le feu et laisser juste frémir pendant 1 H.
  • Au bout de ce temps ajouter 1 c. à s. de gros sel.
  • Continuer cette lente ébullition pendant encore 30 min.
  • Déguster tel quel ou accompagné de moutarde de Dijon, de cornichons au vinaigre ou encore d’une sauce réalisée avec le bouillon de cuisson:
  • 50 g de beurre, 50 g de farine, 700 ml de bouillon de cuisson, 1 c. à s. de pâte tomate, quelques cornichons au vinaigre, épongés et coupés en fines rondelles. (Sauce pot-au-feu)POT-AU-FEU

Que voilà une recette simple à exécuter et réconfortante par les journées tristes d’automne et d’hiver !

Les recettes de pot-au-feu c’est comme les cravates, il y en a une multitude, l’idée étant de préparer un plat familial complet qui demande peu d’attention pendant la cuisson.

Et quelle odeur chaleureuse dans la chaumière au retour d’un après midi de ski !

Filtrer un peu du bouillon, faire cuire du vermicelle dans celui-ci et voilà un excellent potage.

Vous recevez? : faites le la veille et réchauffez le jour venu, il sera encore meilleur!

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *