Menu

POÊLÉE DE POIVRONS AU VINAIGRE BALSAMIQUE

  • Détails
  • Laissez un commentaire

INGRÉDIENTS

  • 6 poivrons: rouges, jaunes, oranges.
  • 50 ml d’huile d’olive.
  • 250 ml de vinaigre balsamique *.
  • Sel, poivre.
  • 4 gousses d’ail.

PROCÉDÉ

  • À l’aide d’un couteau d’office détailler les poivrons en quartiers en coupant au creux des alvéoles.
  • Retirer les pépins et la partie blanche.
  • Émincer en fines lamelles.
  • Jeter dans une poêle ou un sautoir (de grande dimension pour faciliter l’évaporation).
  • Ajouter les gousses d’ail en chemise, légèrement écrasées de la paume de la main ou avec le plat d’un couteau.
  • Verser l’huile et le vinaigre.
  • Saler, poivrer.
  • Mélanger afin de bien enrober les poivrons.
  • Porter rapidement à ébullition.
  • À ce point ajuster le feu pour une ébullition douce.
  • Remuer de temps à autre, cette phase prendra environ 1 H.
  • Alors que l’eau de végétation et le vinaigre sont presque évaporés continuer la cuisson à feu doux.
  • Continuer la cuisson jusqu’à évaporation complète du liquide, en remuant souvent.
  • Servir comme accompagnement avec du poulet rôti ou grillé ou avec un poisson blanc poêlé ou grillé.
  • Ou servir chaud, comme antipasto, sur des tranches de pain grillé juste frottées d’ail.

L’idée de cette recette m’a été inspirée par la lecture du livre “Sous le soleil de Toscane” de Frances Mayes, (ISBN 2-07-040760-8). Américaine originaire de Georgie Frances Mayes relate ses aventures lors de la rénovation d’une vieille demeure en Toscane ainsi que sa découverte de la cuisine de cette région.

Note: Utilisées de cette façon les gousses d’ail communiqueront un léger parfum à l’ensemble, les consommer ou non, selon le goût de chacun.

La réduction du vinaigre balsamique communiquera un goût très doux, un peu sucré.

  • J’ai testé cette recette avec du vinaigre de cidre, ce qui donne un résultat très intéressant, les poivrons conservent alors leur couleur, contrairement au vinaigre balsamique qui communiquera une teinte sombre moins agréable à l’œil. 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *