Menu

PÊCHES & POIRES EN CONSERVE

  • Détails
  • Laissez un commentaire

CONSERVES DE PÊCHES ET POIRES

 

INGRÉDIENTS

  • Pêches à noyau non adhérent.
  • Sucre granulé.
  • Acide ascorbique (optionnel), mais celui-ci prévient la décoloration des fruits, offrant ainsi un produits plus agréable à l’oeil. J’utilise Fresh Fruit de Bernardin
  • Eau.

PROCÉDÉ

  • Mettre les pêches entières dans l ‘eau bouillante pendant 50-60 sec.
  • Retirer les pêches et les jeter dans l’eau froide
  • Couper les fruits en 4 ou en 8 parties et enlever la peau.
  • Mettre les fruits coupés dans des bocaux ‘Mason’ de 50 cl.
  • Remplir les bocaux avec le sirop chaud ou tiède en laissant un espace de tête de 2,5 cm.

 

– PRÉPARATION DU SIROP

– Amener la quantité d’eau requise à ébullition dans un grand faitout.

– Verser 400g de sucre granulé pour chaque litre d’eau. (pour un sirop clair)

– Laisser fondre le sucre.

 

  • Placer les capsules sur les pots après les avoir activées selon les instructions indiquées sur le contenant.
  • Visser la bague jusqu’au point de résistance, sans exagération.
  • Plonger le panier avec les pots dans le stérilisateur à eau bouillante, le niveau d’eau devant arriver 1-2 cm plus bas que le dessus des pots.
  • Attendre le retour de l’ébullition et compter 16 min. avant de retirer les pots.
  • Laisser les pots à l’air libre pendant 24 H.
  • Enlever les bagues, laver les bocaux à l’eau savonneuse et rincer. Du liquide sucré pouvant s’échapper lors de la stérilisation il pourrait se former de la moisissure lors d’un entreposage de longue durée.
  • Entreposer au frais, à l’abri de la lumière.

– CONSERVES DE POIRES

– Couper les poires en 4, les éplucher et enlever le cœur.

– Procéder comme pour les pêches.

– Note: La variété Beauté Flamande (Flemish Beauty) est produite au Québec, en Montérégie (et peut être ailleurs), et est tout à fait adéquate pour la conserve.

 

Le fait de tremper les pêches dans l’eau bouillante permet de les peler très facilement, ajuster le temps selon le degré de maturité des fruits.

La quantité de sucre indiquée dans la recette est pour un sirop clair, un sirop très clair requiert 400g de sucre pour chaque 1,5 L d’eau; un sirop moyen requiert 400g de sucre pour chaque 0,5 L. d’eau.

L’acide ascorbique, ou la préparation Bernardin ‘Fruit-Fresh’ prévient la décoloration des fruits.

On peut couper les poires en plus petits morceaux si l’on préfère.

Les bagues sont inutiles lorsque les pots sont scellés correctement, de plus le fait de les enlever empêche la rouille de s’installer.

Je conserve ces fruits jusqu’à 2 ans sans difficulté.

Cette technique est empruntée au livre de Sœur Berthe ‘Les conserves’; les Éditions de L’Homme; ISBN -0-7759-0430-9

Pour faire ces conserves je profite des prix intéressants lorsque les fruits du Niagara sont arrivés.

Depuis quelques années des producteurs de la Montérégie offrent la variété de poires ‘Beauté Flamande’ (Flemish Beauty) qui est intéressante pour la conserve car elle reste ferme à la cuisson.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *